AD/07 – ÉVANGILE POUR LE BAPTÊME DU SEIGNEUR

En partant du dessin, expliquer cet évangile aux enfants pour les en faire vivre.

Récit (Mt 3, 13-17)

Alors Jésus, arrivant de Galilée, paraît sur les bords du Jourdain, et il vient à Jean pour se faire baptiser par lui.
Jean voulait l’en empêcher et disait : « C’est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c’est toi qui viens à moi ! »
Mais Jésus lui répondit : « Pour le moment, laisse-moi faire ; c’est de cette façon que nous devons accomplir parfaitement ce qui est juste. » Alors Jean le laisse faire.
Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l’eau ; voici que les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.
Et des cieux, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en lui j’ai mis tout mon amour. »


Faire remarquer sur le dessin…

Ce dessin comporte deux tableaux :
Le baptême de Jésus :
• Jésus, dans l’eau, reçoit le baptême de Jean-Baptiste (vêtu de sa tunique en poil de chameau) ;
• dès qu’il est baptisé, apparaît l’Esprit-Saint sous la forme d’une colombe,
• et l’on entend la voix du Père, sortant d’une nuée lumineuse : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé…”

Notre propre baptême, qui nous est donné “au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,”
avec cette inscription : “Par mon baptême, je suis enfant de Dieu et Dieu habite dans mon âme”.


Vérités à transmettre

Jésus vient se faire baptiser par Jean, non pas à cause de ses propres péchés (Il n’a jamais péché), mais parce qu’Il prend sur Lui tous les péchés des hommes : c’est pour eux qu’Il veut demander pardon à Dieu son Père et recevoir le baptême de Jean-Baptiste, qui est simplement un geste de pénitence, de regret des péchés commis. Pour Jésus, qui n’a jamais péché, c’est un grand geste d’humilité.

Juste à ce moment-là, une colombe (qui représente l’Esprit Saint) vient sur Lui et une voix venue du Ciel, la voix de Dieu le Père, le proclame Fils de Dieu.
Cette scène est la révélation de la Sainte Trinité : nous entendons la voix du Père, et nous voyons le Fils et le Saint Esprit (représenté par la colombe).
Chacune de ces personnes est Dieu, mais les trois personnes ne font qu’un seul Dieu.

En même temps, plongé dans l’eau, Jésus la sanctifie et lui donne le pouvoir de purifier nos âmes dans le sacrement de Baptême : “Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et dans le feu…” (v.16).
Ce Baptême de Jésus est beaucoup plus grand que celui de Jean-Baptiste, car il nous communique la vie même de Dieu : la Sainte Trinité vient habiter en nous.

Attitudes d’âme à faire partager

• Foi en la divinité de Jésus, Fils de Dieu
• Foi en la Sainte Trinité, un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint Esprit.
• Remercier pour la grâce de notre baptême, par lequel la Sainte Trinité vient habiter dans notre âme (occasion de rappeler à chaque enfant la date de son baptême).
• Rester à l’écoute du Saint Esprit, et Lui demander la lumière et la force dont nous avons besoin pour toujours aimer Dieu et Lui obéir.


 

Pour prier

Au baptême de Jésus, les cieux s’ouvrirent ; l’Esprit Saint comme une colombe reposa sur lui,
La voix du Père se fit entendre : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en Lui j’ai mis tout mon amour.
(antienne d’ouverture)

Dieu éternel et tout-puissant, quand le Christ fut baptisé dans le Jourdain,
et que l’Esprit Saint reposa sur lui, Tu l’as désigné comme ton Fils bien-aimé ;
accorde à tes fis adoptifs, nés de l’eau et de l’Esprit,
de se garder toujours dans ta sainte volonté. (Prière d’ouverture)