42 – IMPOSITION DES CENDRES (dessin commenté)

Nous voici au début d’une grande étape de l’année liturgique. L’Église inaugure le temps du Carême par l’imposition des cendres.
Quel est le sens de ce geste ?
Il nous rappelle que nous ne sommes rien
– si nous n’acceptons pas la présence de Dieu dans nos vies
– si nous préférons les choses périssables aux valeurs impérissables que Jésus nous propose.

La cendre, la poussière, sont l’image du péché et de la fragilité de l’homme et de ce qui reste du corps quand l’âme l’aura quitté au moment de la mort.

L’imposition des cendres sur le front des fidèles se fait sous forme de croix en disant à chacun :
“Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière”.

Recevoir les cendres, c’est aussi se reconnaître pécheur, implorer le pardon et la miséricorde de Dieu et s’engager à se détourner de tout mal pour vivre désormais de la vie nouvelle des enfants de Dieu.

C’est pourquoi ‘imposition des cendres sur le front peut se faire aussi en disant à chacun :
“Convertissez-vous et croyez à l’Évangile”.

Faire remarquer sur le dessin…

La petite croix tracée par le prêtre sur le front du garçon.

L’inscription “40 jours” : le Carême dure 40 jours, comme le séjour de Jésus au désert

La vue sur un cimetière : rappel que nous sommes poussière.

La croix sur les tombes : en mourant sur sa Croix, Jésus va vaincre la mort à la fin du Carême, le Vendredi Saint.

La perspective de la Résurrection : le Carême est une montée vers le jour de Pâques ! Bien penser à associer Carême et Pâques.

Idées/force sur lesquelles vous appuyer. À développer selon l’auditoire.

Vérités à transmettre

Dans l’Ancien Testament, se couvrir la tête de cendres, s’habiller avec un sac et jeûner sont les signes habituels pour marquer qu’on se repend, qu’on demande pardon et qu’on veut changer de conduite.

Pour nous, en reprenant ce signe des cendres si fréquent dans la Bible, nous implorons le pardon de Dieu pour nos péchés et allons prendre la résolution de convertir notre cœur pour mieux aimer Dieu et notre prochain

Notre nature humaine est blessée par le péché originel et par nos propres péchés. Nous avons besoin de la Rédemption. Jésus va mourir pour nous mais il va ressusciter !

Attitudes d’âme à faire partager

– Humilité : reconnaître notre néant devant Dieu

– Désir de conversion : il faut d’abord regretter ce qu’on a de fait de mal. Il faut surtout quitter sa mauvaise voie et se retourner de tout son cœur vers Dieu.
C’est à cela que vont servir les résolutions de Carême.


Pour prier

Viens à notre secours, Dieu notre Sauveur
Pour l’honneur de ton Nom, délivre-nous.
Efface nos péchés, à cause de ton Nom (Ps 78, 9)

Aie pitié de moi, Seigneur, car je suis sans force :
Guéris-moi. Reviens, Seigneur, et délivre
mon âme (du mal), sauve-moi à cause
de ta miséricorde (Ps 6, 3-5)

Fais-nous revenir à Toi, Seigneur, jamais plus
Nous n’irons loin de Toi : fais-nous revenir
et nous serons sauvés. (Ps 79 19-20)


Accueil