LE CHEMIN DE CROIX QUE JÉSUS A DICTÉ

C’est une souffrance pour Jésus que ‘on ne fasse pas appel à la Miséricorde de Dieu. Il dit et répète sans cesse cet appel. À une religieuse de Poitiers, sœur Josefa Menendez, Jésus l’a même dicté, elle à genoux avec son cahier et en présence de deux de ses supérieures à qui elle remettait tout sur le champ. On trouve les messages de Jésus dans le livre “Un appel à l’Amour”.
Dans cet article, vous trouverez le chemin de croix” dicté par Jésus à la cette religieuse le 28 mars 1923. Il va à l’essentiel et nous appelle à chaque station à offrir son Sang à son Père éternel puis à l’adorer avec un grand respect et un grand amour pour réparer les outrages qu’Il reçoit des hommes.

Pour tout le chemin de croix

Prière préparatoire :
” Viens Me contempler sur le chemin du Calvaire où mon Sang va se répandre.
Adore-Le et offre-Le à mon Père Céleste pour le salut des hommes.

Au début de chaque station :
Jésus ‘a rien dicté pour cette étape. On peut prendre l’invocation habituelle pour les chemins de croix

Nous Vous adorons, Jésus, et nous Vous bénissons,
parce que Vous avez racheté le monde par votre Sainte Croix.

À la fin de chaque station :

« Père éternel, recevez le Sang divin que Jésus-Christ Votre Fils a répandu dans sa Passion. Par ses plaies, par Sa tête transpercée d’épines, par son Cœur, par tous ses Mérites divins, pardonnez aux hommes et sauvez-les ! »

« Père éternel, recevez le Sang divin que Jésus-Christ Votre Fils a répandu dans sa Passion. Par ses plaies, par Sa tête transpercée d’épines, par son Cœur, par tous ses Mérites divins, pardonnez aux hommes et sauvez-les ! »

1 – Jésus condamné à mort

 

– Écoute prononcer ma sentence de mort. Vois avec quel silence, quelle patience et quelle mansuétude mon Cœur la reçoit.

– Vous qui voulez imiter ma conduite, apprenez à garder le silence et la sérénité devant ce qui vous mortifie et vous contrarie.